You are currently viewing L’histoire du t-shirt

L’histoire du t-shirt

  • Post category:Dossier
  • Post author:
  • Reading time:8 mins read

 

1) La naissance du t-shirt : du sous-vêtement à l’armée

Étymologiquement, le nom « t-shirt » (« chemise en T » en anglais) provient de la forme en T du vêtement.

Concernant son origine, on ne sait pas réellement d’où il vient. Tous les grands pays de ce monde vont de leur histoire pour s’approprier les racines de ce vêtement, aujourd’hui porté par des milliards de personnes dans le monde, mais tout cela reste flou.

Cependant, nous savons que le t-shirt est apparu aux États-Unis durant le XIXe siècle, en 1913 dans la US NAVY, la marine de guerre américaine. Le t-shirt a été adopté par la marine américaine car il présentait plusieurs avantages. D’une part, le t-shirt absorbait la transpiration durant leurs entraînements militaires, contrairement à leur uniforme initial. D’autre part, le t-shirt demandait moins d’entretien que l’uniforme, ce qui représentait un gain de temps et d’argent.

Durant cette époque, l’utilisation d’un t-shirt était semblable à celui d’un sous-vêtement. Comme une culotte ou une paire de chaussette, le t-shirt était porté très proche du corps, avec une coupe serrée et n’était fait que pour l’intérieur.

Certaines rumeurs disent que le t-shirt américain serait inspiré de la marinière française, maillot de corps à rayures blanches et bleues, datant de 1858, lors de son introduction dans la liste officielle des tenues de matelot de la Marine nationale.

Histoire et origine du t-shirt LAETUS personnalisé
LA US Navy en t-shirt durant les années 20
Histoire et origine du t-shirt LAETUS personnalisé
La Marnière au XIXe siècle

 

2) Le t-shirt : de l’armée au foyer

On pourra dire ce que l’on veut, ce sont bien les Etats-Unis qui ont remporté cette guerre d’appropriation du t-shirt car c’est là-bas que les premiers fabricants se créent dans les années 1930. Jockey, Fruit of the Loom, Hanes, et Sears-Roebuck sont les premiers fabricants de masse américains historiques du t-shirt, le faisant passer de la marine américaine au grand public. À savoir : l’ensemble des fabricants cités sont tous devenus de grandes entreprises aujourd’hui, générant plusieurs centaines de millions de dollars par an. C’est le cas de Fruit Of The Loom, qui est souvent utilisé comme de base pour lancer sa marque de vêtement Streetwear avec MERCHERIE.

Durant le XXe siècle, le t-shirt était utilisé dans les foyers comme un vêtement fonctionnel. Mais ces fabricants y ont vu une opportunité de faire de ce maillot de corps en forme de T, un vêtement que l’on peut porter à l’extérieur, ce qui est novateur pour l’époque.

Deux évènements ont mené à l’utilisation du t-shirt comme un vêtement extérieur. Le premier est l’apparition du t-shirt dans les magazines. En tête de couverture, recouvrant le corps musclé d’un soldat américain armé, le t-shirt apparaît dans Life, un magazine hebdomadaire américain tourné sur le photojournalisme. La particularité de ce t-shirt est qu’il porte un imprimé, lui apportant une nouvelle dimension : ce sont les prémices des t-shirts imprimés. L’autre événement est l’arrivée de l’armée américaine en Europe durant la Seconde Guerre Mondiale.  En super-héros, les soldats américains arborent fièrement leur t-shirt dans le territoire européen.

Histoire et origine du t-shirt MERCHERIE personnalisé
Militaire américain en t-shirt en Europe
Histoire et origine du t-shirt MERCHERIE personnalisé
Affiche du magazine en 1942

 

3) De la politique au cinéma : le t-shirt, nouvel outil de communication

En 1948, le gouverneur new-yorkais  Thomas E. Dewey utilisa pour la première fois un t-shirt imprimé pour une campagne présidentielle, avec le slogan « Dew it with Dewey ». Le t-shirt se montre au-delà de son utilisation fonctionnelle pour une utilisation d’expression. Cependant, Dewey a tout de même perdu face à Harry S. Truman.

Histoire et origine du t-shirt MERCHERIE personnalisé
T-shirt « Do It With Dewey »

Dans les années 50, le t-shirt devient un vêtement tendance notamment grâce au cinéma et Hollywood. On le retrouve sur les plus grandes stars hollywoodiennes telles que James Dean le film « Rebel Without a Cause » et Steeve McQueen avec ce t-shirt. L’industrie cinématographique transforma ce vêtement décontracté en un vêtement de mode, destiné aux hommes qui se veulent beaux, viriles et cools, se détachant peu à peu de cette forme stricte du t-shirt par son histoire. On retrouva alors des t-shirts avec une coupe plus ample, des manches plus relâchées. C’est un grand succès : en 1951, c’est 180 millions de t-shirts vendus aux Etats-Unis.

Histoire et origine du t-shirt MERCHERIE personnalisé
Steve McQueen et Jean Dean

 

4) Le t-shirt, vecteur d’appartenance

Toujours avec le souhait de se différencier, les jeunes de l’époque trouvent de nouvelles manières de revendiquer leur fougue et s’émanciper. Dans les années 60, le mouvement hippie fait son entrée. Ce mouvement avait pour volonté de rejeter la société de l’époque, pour un retour à la nature et aux rapports humains, porté par le fameux slogan « Peace & Love ». C’est notamment durant ce mouvement hippie que l’on rencontre les premiers t-shirts colorés grâce à la technique du tie&dye.

Le tie&dye est une méthode de coloration que l’on utilise sur les t-shirts pour leur donner un effet arc-en-ciel, psychédélique. Son utilisation est populaire chez les jeunes car facile à appliquer. En effet, la technique la plus répandue pour faire un tie&dye sur un t-shirt est simple : il faut nouer le t-shirt à partir de son centre sous une forme circulaire, le tremper dans un mélange d’eau et de soude puis appliquer les teintures de la couleur que vous souhaitez. On se retrouve alors avec des t-shirts colorés avec des formes circulaires. Le résultat manuel est toujours différent, rendant le t-shirt comparable à un accessoire unique de créativité, telle une feuille blanche donnée à un enfant.

T-shirt personnalisé tie&dye MERCHERIE
T-shirt tie&dye

Par la suite, dans les années 70, les t-shirts commencent à devenir un moyen d’expression de soi, de ses goûts ou d’une appartenance à une communauté, comme celles des hippies par exemple.

 

5) La diversification des types de t-shirts

Malgré tous les changements dans son utilisation, le t-shirt garde cette image de vêtement peu esthétique, notamment dû à l’image qu’on associe aux militaires. Les fabricants de t-shirts ont vu l’opportunité et ont lancé des séries de t-shirts graphiques grâce à la technique de transfert sur le tissu. Pour cela, il suffisait d’utiliser un papier collant à la chaleur et de repasser le visuel sur le t-shirt le transfert du visuel sur le t-shirt. C’est l’avènement des t-shirts tendances : c’est aussi durant cette période que le t-shirt « I <3 NY » est créé par Milton Glaser, ainsi que la fameuse langue tirée des Rolling Stones, qui se vendent encore aujourd’hui.

 

Histoire et origine du t-shirt MERCHERIE personnalisé

Dans la fin des années 70, la technique de transfert sur t-shirt est moins utilisée. Au fur et à mesure des lavages, les imprimés se dégradaient rapidement car peu résistants. En même temps, les techniques d’impression se diversifient et c’est à ce moment que la sérigraphie arrive sur le marché du t-shirt. La sérigraphie, contrairement au transfert, consiste à appliquer des couches de couleurs sur le textile par l’intermédiaire d’un support que l’on appelle « pochoir ». On met la peinture dans ce pochoir, on le pose sur le t-shirt et on utilise une racle pour appliquer la peinture sur le t-shirt. Cette technique d’impression se popularise donnait des couleurs plus opaques sur les t-shirts, mais surtout plus résistante au lavage.

C’est ainsi que le t-shirt s’est popularisé et que 2 milliards de t-shirts par an sont vendus dans le monde. Aujourd’hui, le t-shirt se personnalise et est utilisé non seulement pour son esthétisme, mais aussi pour défendre des causes comme le féminisme, l’écologie ou humanitaire, ou tout simplement pour se représenter soi-même.

L’histoire du t-shirt a peu évolué jusque dans les années 90. Les jeunes portent des t-shirts moins cintrés voir extra-larges, pour se donner une allure plus décontractée. On dit que le t-shirt est « oversize », c’est-à dire porté au moins une taille au-dessus de ce que l’on porte habituellement. Ces t-shirts oversize se retrouve notamment dans les séries télévisées comme Friends. Mais les vrais porteurs de la mode des t-shirts sont le hip-hop et de l’industrie musicale.

Le Streetwear va donner au t-shirt une nouvelle dimension internationale, qui va étendre son succès auprès de la Génération Z et Millenials du monde entier.

 

Inscrivez-vous à la Newsletter pour suivre les prochains articles de MERCHERIE !

En cours…
Félicitations ! Vous êtes bien inscrits sur la Newsletter
×

Panier